Article(s) : 0 - Montant : 0€
 Accueil   Boutique   Professionnels de la santé   Partenaires   Contact 

Quelques données sur la maladie d'Alzheimer


  La maladie d’Alzheimer est une pathologie neurodégénérative dont la cause est inconnue.
Elle se caractérise par une détérioration progressive et irréversible des fonctions cognitives dont la mémoire et le langage.
Le malade est handicapé dans tous les actes de la vie quotidienne.

  L'âge est le principal facteur de risque : une augmentation de dix ans de notre espérance de vie quadruple la probabilité de survenue de la maladie.


  Première maladie du cerveau vieillissant, la maladie d'Alzheimer toucherait déjà plus de 850000 personnes en France.
Un nombre qui pourrait atteindre 1,3 million en 2020 et 2,1 millions en 2040. Mais la moitié de ces malades ne sont pas diagnostiqués et traités.
225000 nouveaux cas apparaissent chaque année en France.

  Plus des deux tiers des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer vivent à domicile (chez elles ou chez un proche).


  Bien que la maladie d'Alzheimer soit le type de maladie neurodégénérative le plus répandu chez les personnes âgées, certaines démences relèvent d'une autre cause (il existe, en fait, plus d'une centaine d'origines possibles aux démences !), les trois plus courantes étant la démence vasculaire (due à un accident vasculaire cérébral), les dégénérescences fronto-temporales (notamment la maladie de Pick), et la maladie à corps de Lewy.
La maladie d'Alzheimer et les trois maladies apparentées précitées sont à l'origine d'environ 95% des démences.

  Même si les manifestations de la maladie d'Alzheimer sont variables d'une personne à une autre, l'évolution de cette maladie respecte quelques grandes caractéristiques qui permettent de la décrire traditionnellement en trois stades distincts:

   Le stade léger : à ce stade, la maladie n'a pas encore d'impact significatif sur la vie quotidienne et sa présence est difficilement décelable; néanmoins les proches peuvent relever certains symptômes tels que des pertes de mémoire, des objets égarés, des propos ou des questions répétitifs...

  Le stade modéré : la vie quotidienne devient un combat permanent contre la maladie; le malade et ses proches doivent compenser de sérieux handicaps tels que d'importantes pertes de mémoire, un langage et des capacités de jugement altérés, une désorientation majeure dans le temps et dans l'espace, des difficultés à reconnaître des personnes ou des lieux, des troubles de la continence, des pertes d'équilibre...

  Le stade sévère : le malade est maintenant clairement dépendant ; bien souvent, il n'est plus en mesure de s'exprimer et de discuter, il a définitivement perdu ses capacités de jugement, il est totalement désorienté dans le temps et dans l'espace, il ne quitte quasiment plus son lit ou son fauteuil, l'amnésie des faits récents et anciens est très développée, le patient ne peut plus se nourrir ou se rendre aux toilettes sans être aidé, et de sérieuses difficultés de la déglutition (avec des fausses routes) peuvent apparaître...

Généralement, l'évolution de la maladie d'Alzheimer s'étale sur une période de 8 à 12 ans.


  A l'heure actuelle, il n'existe aucun moyen de prévenir de façon certaine l'apparition de la maladie d'Alzheimer, ni de la guérir.
Les médicaments prescrits aux stades léger et modéré ne servent qu'à ralentir l'évolution inéluctable de la maladie.



  A défaut de guérison, il est néanmoins possible de compenser le handicap et d'agir sur les aspects psychocomportementaux liés à la maladie par la mise en place d'actions de réadaptation et de stimulation.

Les effets bénéfiques (accroissement de l'activité cérébrale, augmentation des capacités cognitives, diminution de l'agressivité...) de la stimulation sensorielle (par l'aromathérapie ou la musicothérapie, par exemple) sont ainsi régulièrement rapportés.

 

Espace privé 
Rester connecté

Bien a la maison

En savoir plus
sur le paiement
En savoir plus
sur la livraison
Conditions de vente / Mentions légales / Aide / Contact

Retour à l'accueil